LECTURE DU SALE DISCOURS DE DAVID WAHL

Date(s)
17 mai 2018

Lieu
12 Rue de la Monnaie 10000 Troyes


Spectacle à 20h30

« C’est un récit qui parle de l’environnement.
D’un environnement façonné par nos ordures, nos excréments et nos déchets.
C’est un récit qui parle de notre instinct de survie, de nos rêves d’éternité, de la peur de la mort.
C’est le récit de l’homme, qui envisage sa survie au prix de son environnement. Et du cycle de plus en plus vertigineux dans lequel cette lutte l’entraîne.
Qu’est-ce qui est propre ?
Qu’est-ce qui est sale ?

Le Sale Discours poursuit la recherche menée autour des problématiques environnementales et écologiques, commencée avec La Visite curieuse et secrète, qui questionnait, elle, la relation de l’homme à l’écosystème marin. Pour interroger cette fois-ci le rapport au déchet et à sa prolifération, j’ai choisi, entre autres, un déchet particulièrement significatif de notre époque, le déchet radioactif. Le texte s’est construit au fur et à mesure d’une réflexion et d’une enquête menée auprès de l’Institut Curie, de L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (L’Andra) – au sein de laquelle j’ai été en immersion -, de divers spécialistes, philosophes ou encore archéologues.
Que penser de ces déchets, produits pour le développement, le progrès, le confort de l’homme, dont la nocivité se compte en dizaines voire centaines de milliers d’années ?
Qu’est-ce que cela révèle de notre rapport au monde ? Quels sont les impératifs qui nous conduisent à accepter un tel risque ?
Plus généralement, la pollution est-elle le défi de notre seule époque ? Les racines sont-elles plus profondes que cela ?
Les déchets auraient-ils une problématique métaphysique ?

Drôle de promenade en tout cas, qui nous fera côtoyer le cochon, les atomes, le caca, Marie Curie, la Voie lactée, les fantômes et bien d’autres choses…
Car surtout éviter, en un pareil sujet, de céder au fatalisme.
Repousser la désespérance.
Aborder ces problèmes avec recul et oui, avec humour. La réflexion est à ce prix.
Pour une prise de conscience, ou tout du moins, la possibilité d’un dialogue.

Production Incipit
Coproduction Le Quartz – Scène nationale de Brest, La Faïencerie- Théâtre- Cinéma de Créil – Scène nationale en préfiguration, Châteauvallon – Scène nationale, La Maison de la Poésie – scène littéraire à Paris.
En immersion à L’Andra, L’institut Curie/Musée Curie, au Quartz – Scène nationale de Brest
Avec le soutien de L’Andra et de Big Bennes/ Soignolles-en-Brie

Le texte est édité aux Éditions Premier Parallèle.
Site : www.davidwahl.fr

LES TARIFS :

10 € Tarif normal
8 € Tarif réduit (étudiants et -16 ans)

Billetterie sur place suivant les places disponibles

Chargement de la carte…
Revenir à la page précédente