Exposition Anastasia Bay-Flat Faces


Nous sommes heureux de vous accueillir à la première exposition personnelle en galerie d’Anastasia Bay.
Exposition 28.04. – 14.06.2018
Phantom Projects Contemporary
16 rue Colonel Driant, 10000 Troyes
ANASTASIA BAY appartient à cette génération de jeunes artistes français qui, à l’issue d’une formation à l’École des Beaux-Arts de Paris, choisit comme médium de prédilection la peinture. Cette peinture, que les générations précédentes ont quelques peu délaissé au profit d’autres médiums considérés alors comme plus modernes, contrairement à l’Allemagne où elle a connu une lignée sans discontinuité. Le rapport à la toile et au pinceau posent ainsi cette question, à la fois terrible et fascinante, pour l’artiste du lien à la tradition.
Ses tableaux nous proposent ainsi une vision renouvelée des genres classiques tel le portrait ou la nature morte. L’œuvre est figurative, mais le choix d’un fragment précis du réel en dissout toute narration. En ce sens, la figure humaine est tout autant évoquée par une silhouette que par des jambes ou une main libérée de la contrainte du corps. Par cette synecdoque, l’artiste s’intéresse moins à rendre le réel qu’à exprimer l’essence d’une image qu’elle a en tête.
Cet aspect est d’autant plus important que les sujets de ses tableaux sont tout autant les figures cernées d’une simple ligne que la matière elle-même. La blancheur de la toile, les aplats de couleurs, les incisions dans la matière tout comme le frottement ou la superposition des couches picturales ont ainsi leur vie propre au sein de l’œuvre. En cela, sa démarche est similaire à celle d’un compositeur recherchant l’harmonie entre sons et silences en musique, cette musique qui l’accompagne d’ailleurs souvent dans l’atelier.
Voguant librement entre abstraction et figuration, son œuvre offre un dialogue avec la tradition de l’expressionnisme, notamment belge et allemand. La prédominance de la ligne évoque tout autant les xylographies de Die Brücke que le style graphique et coloré de Jean- Michel Basquiat. Certaines figures, quant à elles, nous renvoient à l’art de Georg Baselitz, aux figures totémiques d’A.R. Penck ainsi qu’à la sculpture extra-occidentale.
Ses œuvres récentes traduisent également un désir similaire à celui d’Henri Matisse, dans les années 1930 et 1940, « de trouver l’accord entre [s]on dessin, les couleurs et [s]on sentiment ». Le quadrillage noir de Profil revisite Le Rêve (1935) tandis que Curtain and Pot semble prolonger la série de dessins à l’encre ou au fusain de Thèmes et variations (1943). La sérénité et l’atemporalité de tableaux d’Anastasia Bay partagent ainsi cette vision matissienne d’un art d’équilibre invitant au calme et au repos. Que ce soit par sa facture ou par son format, délibérément choisi à l’échelle de l‘homme, l’œuvre s’infiltre dans l’espace de la galerie et de l’habitation pour mieux transformer le quotidien.
Daphné Castano
Conservatrice du Musée d’Art Moderne de Troyes
Informations pratiques:
Contact Ileana Rodriguez
07 81 15 50 15
mardi – samedi 14h00 – 19h00 et sur rendez vous

Lieu :
Phantom Projects Contemporary 16 rue Colonel Driant 10000 Troyes

Afficher la carte en plein écran
Revenir à la page précédente