Exposition hommage à Jean Moulin


Jean MOULIN : une vie d’engagements

Est-il utile de présenter cet homme exceptionnel qui a mis sa réflexion et son courage au service de la Nation ?

Connaît-on les différentes facettes de sa personnalitè ? Préfet , militant , philosophe , artiste mais aussi homme de caractère ?

Pour bien comprendre , l’homme , il faut le replacer dans son contexte , ne pas en faire un hèros de légende mais un patriote que ses qualitès de coeur et d’esprit ont projeté au premier plan de l’Histoire !

Jean MOULIN , est né à Béziers le 20 juin 1899 . Peintre , caricaturiste de talent , il est influencé par le ciel et le soleil du sud où il a passé sa jeunesse. Mais entre la carrière de peintre et la carrière préfectorale , c’est cette dernière qu’il choisit sans que cela n’affecte sa sensibilitè d’artiste .

Bachelier en 1917 , il intègre l’administration préfectorale tout en s’inscrivant à la facultè de droit de Montpellier . Mobilisé en avril 1918 sur le front des Vosges , il apprendra l’armistice le 11 novembre 1918 .Revenu à la vie civile , il entame , licencié en droit cette carrière qui va le conduire à devenir Chef de cabinet du Préfet de Savoie en 1923 , puis devenant le plus jeune sous -préfet de France , il est nommé à Albertville .

Dans le cadre des mouvements préfectoraux , Jean MOULIN sera nommé successivement dans le Finistère puis en Haute Savoie . Dès fin octobre 1933 , il 

rejoint Paris et prend les fonctions de directeur de cabinet de Pierre COT , Ministre .Il sera nommé en juin 1934 dans la somme et aura le temps , malgrè tout d’achever huit eaux-fortes pour illustrer , sous son nom d’artiste ROMANIN , l’ouvrage ”Armor” du poète breton Tristan Corbière !

1936 – gourvernement du Front Populaire regroupant les partis socialiste , communiste , radical socialiste et divers gauche . Pierre Cot sera nommé Ministre de l’Air et fera appel à Jean Moulin pour diriger son cabinet , où il retrouvera un jeune rédacteur du ministère des Finances Pierre MEUNIER !

Pierre COT , avec à ses cotès Jean Moulin , Pierre Meunier , Frédéric-Henri Manhès et Robert Chambeiron , sera fortement impliqué dans l’aide à la république espagnole , les services du ministère tournant l’embargo de la non-intervention , faisant , notamment passer clandestinement beaucoup de matériel -même des avions en pièces détachées aux Républicains face à Franco !

Et puis , 1939 , Jean Moulin sera nommé Préfet d’Eure et Loir à Chartres où il va avoir rendez-vous avec l’Histoire !

C’est le 17 juin 1940 que les troupes allemandes font leur entrée dans Chartres et seront accueillies dans la cour de la Préfecture par le Préfet en uniforme , le Vicaire général et le maire par intérim .

Dès le soir même , les nazis veulent lui faire signer un document accusant des soldats sénagalais d’avoir commis des exactions sur des civils. Il refuse , sera torturé jusqu’à épuisement de ses forces et tente de se suicider pour sauver son honneur et l’honneur de l’Armée française ! 17 juin 1940 , premier acte de Résistance !

Révoqué le 2 novembre 1940 , il va se consacrer entièrement à la Résistance !

Il rejoint Londres en août 1941 et prend immédiatement contact avec le Général De Gaulle . Quand ils se trouvent face à face , ils partagent la même analyse sur l’avenir de la France . En dépit des obstacles et des difficultès qu’il va rencontrer , Jean Moulin devient l’envoyé du Général de Gaulle pour la France entière avec pour mission de réaliser l’union d’action de tous les éléments qui résistent à l’ennemi . Il sera fait Compagnon de la Libération le 17 octobre 1942 à Londres .

Recherché par la Police française et par la Gestapo , il est plongé dans une vie clandestine sous les noms de Max , de Rex !

Il réussit contre tout espoir à unifier les groupes épars de la Résistance dans le pays. Le 27 mai 1943 , Jean Moulin présidait à Paris , au 48 Rue du Four , la 1ère réunion du Conseil National de la Résistance , avec comme secrétaire général et secrétaire général adjoint Pierre Meunier et Robert Chambeiron , déjà cités !

Le C.N.R. comprenait 5 mouvements de Résistance en zone Nord ( Ceux de la Libération , Front National , Libération-Nord , Ceux de la Résistance , Organisation Civile et militaire ) 3 mouvements de Résistance en zone Sud ( Libération-sud , Franc-tireur , Combat ) ainsi que 6 partis politiques (Parti radical , Fédération républicaine , Parti communiste , Parti socialiste , Alliance démocratique , Démocrates populaires ) mais également 2 syndicats ( CGT et CFTC )

Jean MOULIN , ne fut jamais le chef d’un mouvement , d’une organisation ou d’un réseau . Il ne créa pas de groupe de combat et ne mit jamais une unitè en marche !

Il fut le RASSEMBLEUR , l’UNIFICATEUR d’hommes séparés pour en faire une armée – l’ARMEE DES OMBRES –

C’est grâce à sa largeur de vue , à son impartialitè qu’il réussit à mettre de l’ordre dans la dispersion inévitable des très nombreux mouvements de Résistance !

Hèlas , au succès allait succéder le drame : alors qu’il allait participer le 21 juin à Caluire , près de lyon , à une réunion pour désigner le succésseur du général Delestraint arréte , lui le 9 juin , Jean MOULIN , victime d’une trahison tombait dans les mains de la Gestapo et du sinistre Klaus Barbie .
Il sera alors , torturé pendant de très longs jours , puis déporté vers l’Allemagne . Il décédera le 8 juillet 1943 des suites des tortures endurées , sans avoir parlé !

Il entrera au Panthéon , le 19 décembre 1964 ! Andrè Malraux lui rendra un hommage , resté dans nos mémoires :

«  Entre ici , Jean MOULIN , avec ton terrible cortège . Avec ceux qui sont morts dans les caves sans avoir parlé , comme toi , et même , ce qui est peut être plus atroce , en ayant parlé …

Aujourd’hui , jeunesse , puisses -tu penser à cet homme , comme tu aurais approché tes mains de sa pauvre face informe du dernier jour , de ses lèvres qui n’avaient pas parlé , ce jour-là , elle était le visage de la FRANCE « 

Bruno Collin

Exposition présenté par Association Nationale des Anciens Combattants et Ami(e)s de la Résistance (A.N.A.C.R)

Lieu : Galerie Jean-Paul BELMONDO – Cinéma l’Eden

Date du vernissage : vendredi 1er Mars 2019 à 18h30

Dates d’exposition : Du Vendredi 1er au 24 Mars 2019

Programme de la saison

Lieu :
Galerie Belmondo à Romilly sur Seine 64 Rue Gambetta 10100 Romillly sur Seine

Afficher la carte en plein écran
0 Partages
Revenir à la page précédente