Visioconférence : Trois manières d’aborder les effets individuels et collectifs de la pandémie

La pandémie du Covid-19 conduit les organisateurs à annuler ou reporter les manifestations. Nous mettons à jour le site avec beaucoup de rigueur et de régularité. Néanmoins, il vous appartient de vérifier que cet événement est toujours d'actualité.


*** Trop tard, c’est complet! ***

Il n’est pas nécessaire de posséder une webcam pour suivre ces activités en direct. Une personne de l’institut Rachi pourra, sur demande, aider à l’utilisation du logiciel Zoom.

 

Organisée par l’Institut Rachi

Lundi 25 mai à 20h. Visioconférence

Gratuit, sur inscription

Par Anne Bazin, Danièle Lévy et Géraldine Roux

L’épidémie à quoi nous avons affaire est un exemple concret de ce que le psychanalyste Lacan a nommé le Réel.

Le Réel est ce qui nous tombe dessus et nous laisse sans voix, – sinon sans bavardage. Quelque chose survient qui qui ne se relie à rien de connu. Rien n’est plus assuré, n’importe quoi peut arriver, on attend sans cesse le pire. La situation s’apparente à ce qu’on appelle trauma, ou catastrophe.

Dans les années 60, le mathématicien René Thom élaborait sa « théorie des catastrophes ». Il différenciait crise et catastrophe, cette dernière se caractérisant d’abord par sa soudaineté. Instables, incertaines, non prédictibles, aberrantes, les nouvelles formes qui apparaissent sont en même temps mouvement, transformation, ouverture des possibles. Thom se reconnait en cela de la pensée d’Héraclite. Tous les champs de modélisation de la pensée, sciences « dures » et sciences humaines s’attellent toujours à transformer les catastrophes soudaines du monde physique, biologique, psychique en expériences de connaissance, le logos .

Le psychanalyste Wilfred Bion, inspiré par la théorie de René Thom a décrit comment les individus aussi bien que les petits groupes et les sociétés peuvent, dans cette « guerre des nerfs », faire de cette étape de transformation un temps de changement et d’évolution favorables à la vie psychique individuelle ou collective, ou passer à côté.

Anne Bazin est psychologue et psychanalyste, Présidente de Actualités de la Psychanalyse à Troyes

Danièle Lévy est philosophe et psychanalyste, membre de Actualités de la Psychanalyste à Troyes et Secrétaire générale de l’Institut Rachi

Géraldine Roux est docteur et enseignante en philosophie, directrice de l’Institut Rachi à Troyes

L’accès à cette visioconférence est gratuit sur inscription à l’adresse : contact@institut-rachi-troyes.fr

Lieu :
Institut Rachi à Troyes 2 rue Brunneval 10000 Troyes

Afficher la carte en plein écran Revenir à la page précédente